Comment mettre sa moto en caisse ?

Comment mettre sa moto en caisse ?

Comment procéder pour mettre votre moto en caisse s’il vous prend un de ces jours une furieuse envie de l’expédier en container à l’autre bout de la planète pour explorer de nouveaux horizons ?

Voici les solutions retenues lors de la préparation de mon voyage à moto en Amérique du Sud.

La première étape a consisté à récupérer auprès d’un concessionnaire moto une des caisses dans lesquelles ils reçoivent les motos.

Dans mon cas, le plus intéressant est la palette qui sert de base à cette caisse, les flancs sont en effet constitués d’une armature légère de bois et de carton qui ne serait pas suffisante, à mon avis, pour le transport que je prévois.

Deuxième étape : présenter la moto sur la palette, celle ci mesure 2.20m x 0,80m (elle a servi précédemment à transporter une moto d’un gabarit similaire à la mienne) cela va permettre de vérifier l’encombrement et de voir quels seront les points de calage à prévoir.

Présentation de la moto sur la palette
Présentation de la moto sur la palette

La roue avant est démontée de manière à abaisser l’ensemble et réduire ainsi la hauteur de la caisse.

Roue avant démontée
Roue avant démontée

Une astuce pour pouvoir démonter la roue avant et abaisser facilement la moto même si on est seul : utiliser un cric de voiture en losange, fixé sur la palette qui permet de gérer le démontage de la roue avant puis d’abaisser la moto. Celle-ci doit auparavant avoir été sanglée par l’arrière afin de rester bien verticale.

Cric de levage et manivelle
Cric de levage et manivelle

Remarquer le point d’ancrage de la sangle en haut à droite de la photo

Cric de levage
Cric de levage

J’ai choisi de bloquer en priorité la roue arrière, 2 morceaux de madrier servent de butée avant et arrière et 2 tasseaux l’immobilisent latéralement.

Calage de la roue arrière
Calage de la roue arrière

Les deux tubes de fourche viennent se poser dans deux découpes circulaires et l’axe de roue avant est remonté à travers deux blocs de bois fixés sur le dessus de la palette ce qui permet ainsi d’immobiliser la moto.

Deux sangles viennent achever de maintenir l’avant comprimé, ne pas oublier de mettre une cale, en bois par exemple, pour limiter la compression de la fourche.

Fixation de la fourche avant
Fixation de la fourche avant

Il est important de garder à l’esprit qu’il faut travailler selon deux axes : maîtriser le poids de l’ensemble et ajuster le volume final de la caisse au plus serré. Un gain important en hauteur va être réalisé simplement en démontant le pare-brise ainsi que les rétroviseurs.

Vue avant de la moto sanglée

Vue avant du bridage par sangles
Vue avant du bridage par sangles

A noter, les grandes équerres métalliques qui vont servir à donner un peu plus de rigidité aux montants de la caisse.

Vue arrière de la moto sanglée

Vue arrière avec fixation des sangles
Vue arrière avec fixation des sangles

Détail des points d’ancrage des sangles

Point d'ancrage des sangles
Point d’ancrage des sangles

Ce sont des colliers à bride dont je n’ai conservé que les brides, elles traversent la palette et deux écrous avec rondelles permettent de les maintenir en place.

A partir de là, il est possible de commencer à construire la structure qui servira à fermer la caisse.

Pour donner un peu de rigidité à l’ensemble, j’ai choisi de fixer à l’avant de la caisse un panneau de contreplaqué de 10mm sur lequel les autres éléments vont venir s’appuyer. Il est également fixé sur le bas de la palette pour gagner en rigidité.

Construction de l'ossature - mettre sa moto en caisse
Construction de l’ossature – mettre sa moto en caisse

le reste de l’habillage sera réalisé en panneaux de contreplaqué de 5mm, avec des tasseaux qui viennent renforcer les panneaux, notamment aux points où la caisse va être sanglée.

Une fois la caisse achevée au sol, il faut tout démonter afin de la reconstruire sur la remorque car l’ensemble fini pèse dans les 300kg.

C’est le moment d’enlever sur la moto tout ce qui dépasse : pare-brise, rétroviseurs, j’ai également démonté les protège-mains ainsi que les embouts de guidon. Les leviers seront à retirer une fois la moto en place sur la remorque.

Pour un transport par bateau, il faut également que la batterie soit débranchée et les réservoirs d’essences vidangés.

Moto démontée avant la mise en caisse
Moto démontée avant la mise en caisse

Pour cette opération, prévoir de l’aide, nous n’étions pas trop de 4 pour faire grimper la moto sur la remorque.

Remontage de la caisse sur la remorque
Remontage de la caisse sur la remorque

Maintenant, on procède au remontage de l’ensemble, bridage de la moto et mise en place des panneaux. La roue avant est simplement maintenue à l’avant de la caisse par un tasseau vissé sur les montants avant…

Un bidon vide fixé à la moto avec un collier rilsan pourra permettre d’aller chercher un peu d’essence lors de la récupération de la moto.

La manivelle du cric est fixée à l’aide de demi colliers de plomberie vissés sur la palette.

Les valises, contenant les pièces démontées de la moto, peuvent avantageusement occuper les espaces libres, je les avais rendues solidaires de la moto avec des antivols souple de vélo de manière à ce qu’elles ne puissent pas être retirées trop facilement si la caisse venait à être endommagée.

Avant la fermeture - mettre sa moto en caisse
Avant la fermeture – mettre sa moto en caisse

C’est fini ? Tout y est ?

Voilà la moto en caisse, alors fermeture !

La caisse terminée, fixée et sanglée sur la remorque
La caisse terminée, fixée et sanglée sur la remorque

Dernière étape, la caisse est fixée et sanglée sur la remorque.

C’est parti pour la livraison !

Caisse livrée, prête au départ - mettre sa moto en caisse
Caisse livrée, prête au départ – mettre sa moto en caisse

11 réflexions au sujet de « Comment mettre sa moto en caisse ? »

  1. Merci Christophe de ta reponse.
    Je prevois ce voyage pour l’hiver prochain,ou le printemps 2018.
    Pourrais tu me communiqur les ccordonnees de ton copain qui est passe par l’Uruguay?
    Je suis interesse par son retour d’experience.
    Mon mail est antoineponsar@gmail.com ou mobile 0622385930.
    Merci d’avance pour ton retour.
    Bien cordialement.
    Antoine.

  2. Il est possible de gagner encore un peu :
    – démonter l’avant (phare et compteur) partiellement, afin de les compacter dans la fourche (et que ce soit l’avant de la fourche qui soit le point le plus avancé du chargement)
    – démonter le guidon pour le positionner de biais (il faut aussi desserrer les cocottes et leviers pour les tourner de manière à ce que le tout soit le plus plat possible)
    – démonter le porte bagage arrière, si ce n’est pas trop pénible
    – enlever la roue arrière, mais à éviter si l’on est seul.. il faut aussi penser au remontage !

    Mais caisse faisait 2.01*0.80*1.13 (dimensions extérieures, comprenant la palette) pour une Africa Twin. 1,840 m3, qui m’a au final économisé pas mal sur le coût global.

    1. Oui, tu as raison, il faut de toute façon travailler sur les 2 axes : poids et taille de la caisse,

      et pour le remontage, l’astuce du cric de voiture pour soulever la moto afin de remettre la roue avant m’a bien aidé ! 😉

      A+ Christophe
      Christophe

    1. Bonjour,

      Les dimensions finales de la caisse étaient de :

      – Longueur : 2,22 m
      – Hauteur : 1.26 m
      – Largeur : 0,80 m

      Soit un peu moins de 2.5 m3 pour un poids total de 300kg,

      Vous avez en projet une expédition de moto vers quelle destination ?

      Cordialement
      Christophe

      1. Bonjour,
        Merci de votre réponse, oui, je souhaite en envoyer une vers Madagascar. Le poids n’étant pas trop un souci par contre, il faut absolument que je me débrouille pour que ça soit le moins encombrant possible, je serai facturé au volume.

        1. Pour réduire un peu la hauteur de la caisse et selon la moto, une fois que l’avant est baissé au maxi avec la roue déposée, il est possible en détendant le ressort de l’amortisseur de gagner un peu de hauteur sur l’arrière.

          Si l’expédition se fait par avion, il faut penser à dégonfler un peu les pneumatiques.

          Bonne prépa
          Christophe

          1. Bonjour,
            J’envisage un voyage en moto Buenos Ayres/Santiago via Ushuaia,avec ma propre moto que je transporterais par voie maritime de France.
            Bravo pour votre reportage sur la realisation de l’emballage maritime.
            J’ai entendu dire qu’il etait tres complique d’importer une moto en Argentine et qu’il etait preferable de la decharger en Uruguay pour passer ensuite la frontiere en moto?
            Avez vs des infos a ce sujet?
            Merci de vos infos.
            Cordialement.
            Antoine Ponsar

          2. Bonjour Antoine,

            Merci pour ton message,

            Effectivement, ce sont sont aussi les infos que j’avais eues concernant l’entrée en Argentine mais je ne l’ai pas testé car j’ai finalement commencé mon périple par le Pérou.

            J’ai un ami qui a fait ce choix l’année dernière, arrivée en Uruguay puis passage en Argentine par voie terrestre, et apparemment sans encombres !

            Pour ma part, je suis par contre reparti de Buenos Aires sans difficultés, formalités et transport vers Barcelone arrangés avec DakarMotos, il pourraient peut-être aussi te proposer quelque chose ou te conseiller pour l’arrivée ?
            Tu as leur mail de contact sur leur page web.

            Tu prévois ce voyage pour quand ?

            N’hésites pas si tu as d’autres questions.

            Cordialement
            Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *